Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 00:38

VOUS POUVEZ DESORMAIS NOUS SUIVRE SUR link
http://ninosgaia.eklablog.com/accueil-c21392415

PHYTOPHARMACIE : Les produits phytopharmaceutiques

Problématique des eaux : 0.1µg de pesticide/ l d’eau potable et 0.5µg/l (tous pesticides confondus)
(pesticides ou métabolites issus d’une dégradation partielle de ces produits)

Attention produit dangereux si DL 50 < 500mg/kg de poids vif

Les herbicides

1 Triazine

Systémique-radiculaire, action lente et persistante, de position (premiers centimètre du sol), stable,  sélectif ou totaux (dosage)

1) l’Atrazine

Adsorbé sur les CAH mais soluble => pollution des nappes phréatiques

-          DL 50 = 2 g/Kg de poids vif

-          Herbicide sélectif (interdit en total) en maïs

-          Les produits qui en contiennent sont des combinaisons (plus tout seul)

-          INTERDIT DEPUIS 2005

-          Très peu biodégradable, mais des bactéries se sont adaptées et sa persistance a nettement diminuée

-          Malheureusement les métabolites et l’atrazine utilisé avant est passée dans les eaux souterraines où l’activité biologique est quasi nulle

-          Pollution des eaux de surface, par dérive, par les drains ou par ruissèlement (accompagnant les terres par ex.)

2) Simazine : Premazin SC

-          INTERDIT

-          Stable, peu soluble, adsorbé sur CAH

3) Metamitrone : GOLTIX WG

4) Metribuzine : SENCOR WG

5) Terbuthylazine

2. Urée

 

CO (NH2)2

 

Systémique racinaire, peu soluble : adsorbé par CAH, provoque une chlorose : empêche la photosynthèse

 

Diuron

Total (culture)

Sélectif (en verger, sylviculture,…)

Polluant, surtout utilisé par le particulier

 

Isoproturon : IO FLO SC

 

(Systémique racinaire, en froment, risque élevé pour les eaux, il est objet de limitation de quantité,…)

 

Chloroproturon : LENTIPUR 500 SC

 

                En céréale (^ ! tout les froments d’hiver ne sont pas résistant)

 

3. Bipyridyles

 

Systémique foliaire, foliaire de contact, totaux (ou sélectif : diquat)

 

PARAQUAT : GRAMOXONE W

 

Dangereux (DL 50 : 150mg/kg et 82 pour l’homme), interdit depuis 2008

 

DIQUAT : REGLONE

 

Foliaire de contact (translaminaire), dangereux, non rémanent, détruit les dicotylées annuelles, utilisé aussi pour dessécher les cultures (pdt, pois, soja, colza)

 

 

4. Amino-phosphonates (glycines)

 

GLYPHOSATE : ROUND-UP

                               GLYFALL

 

                Total, systémique foliaire, peu rémanent, peu dangereux (par rapport aux autres)

                Fixé sur le CAH, il est biodégradable

 

Empêche la production d’enzyme indispensable à la biosynthèse d’acides aminés nécessaire à la plante (elles vont très lentement se dessécher), chez l’homme il va perturber la division cellulaire permettant la production de gonades

Irritant pour la peau et les yeux

 

Condition d’emploi

o   Plante développées, en végétation active

o   Plante non couverte de rosées, non gelée, pas avant une pluie

o   Volume d’eau faible (foliaire !)

o   Pas en cas de risque de pluie ou de gel dans les 6 h

o   Meilleurs résultats si ciel couvert et air humide (si fait chaud, il se peut que seul les feuilles soient détruisent)

o   Moins efficace si diluée dans eaux contenant des sels de calcium

 

^ ! Métabolite (AMPA) commence à poser problème

 

5. Autres

 

DICHLOBENIL : CASORON GR

 

                Interdit en total (métabolite dans les eaux), sélectif (désherbage des vergers, pépinières,…)

                Interdit d’utilisation depuis mars 2010

 

AMITROL: AGRICHIM AMITROL SL

(Aminotriazole)

 

                Détruit les pigments, rendant les feuilles blanche (rose, violacée,…)

                Faible persistance, rapidement biodégradable, réglementé (1 fois par an max)

 

GLUFOSINATE-AMMONIUM : BASTA S

 

                Total, foliaire de contact, translaminaire sur jeunes tissus, pas rémanent

               

 

IOXYNIL : en association, dangereux, antidicotylées foliaire de contact

 

CHLORATE DE SOUDE : NETOSOL

 

                Total, racinaire, ne tue pas les mousses (empêchent les cellules d’éliminer leurs déchets)

                N’est plus en vente, interdit depuis le 10 mai 2010 (produit explosif et comburant) 

NaClO3, peu dangereux d’utilisation (irritant), persistant (mais sans gravité), non dangereux pour l’environnement (sel).

Utiliser en sol humide (solubilisation plus rapide)

 

7. sulfonylurées

 

Systémique, Totaux, arrête la croissance et la division cellulaire (bloque l’enzyme ALS permettant la production d’AA) => effet bonzaï, actif à faible dose et persistance moyenne, fonctionnement mieux en sol basique

 

FLAZASULFURON : CHIKARA

 

                Systémique racinaire et foliaire, total  utilisé en terrain non cultivé : 18mois de délai,

 

Nicosulfuron : Samson 4 SC

 

Utiliser pour détruire le chiendent (en maïs), très soluble, pas d’accumulation, ne pose pas de problème dans les sols mais en pose en milieu aquatique aérobie et ses métabolites en milieu aquatique anaérobie (plante aquatique).

 

Autres :

 

Amidosulfuron : GRATIL

 

Metsulfuron-Methyl : ALLIE

 

Triflusulfuron-Methyl : SAFARI

 

Sulfosulfuron : monitor

 

Flupyrsulfuron-Methyl : LEXUS SOLO

 

Thifensulfuron-Methyl : HARMONY PASTURE

 

IODOSULFURON-methyl-soDIUM : HUSSAR

 

Utilisé avec un safeneur pour céréale (Mefenpyr-Diethyl), systémique foliaire, tue les dicotylées et certaines graminées mais pas les vulpins.

 

 

 

PROPYCARBAZONE-SODIUM : ATTRIBUT

 

Antigraminée, systémique radiculaire, ne fait pas partie de la famille des sulfonylurées mais agit de la même façon (bloquer ALS)

 

 

                 8. Phytohormones (antidicotylées foliaires systémiques)

 

Antidicotylées foliaires systémiques, ce sont des hormones, prenant la place des hormones naturelles et provoquant des troubles physiologiques, mort lente du végétal, dangereuses (volatiles)

                - flétrissement des feuilles

                - tiges deviennent rigides et se fendent

                - arrêt du développement des bourgeons

                - malformations

                - jaunissement

                - épuisement (pertes de réserves, augmentation de la respiration,…)

                -…

 

MCPA : HORMONEX 750

 

Vendu sous forme de sel, faire attention (danger pour cultures avoisinantes), tue les plante résistante (mouron, renouée,…)

 

MCPP-P (MECOPROP-P): HEDONAL OPTICA MCPP-P

 

MCPB: TROPOTOX 400 SC

 

                Sélectif, les adventices le transforme en MCPA, il ne tue pas les légumineuses

 

2.4. D : Aminex

 

                Agressive, découverte en 1942, moins sélectif que MCPA

 

2.4. DP-P (DICHLOROPROP-P) : DUPLOSAN DP-P

 

                Tue les résistantes (mouron, renouée,…)

 

FLUROXYPYR : STARANE

               

                Cher, ne tue pas les chardons, empêche le fonctionnement de l’auxine, agonie : 30j,

 

TRICHLOPYR : GARLON (professionnel 480g/L)

                               MUTAN (amateur 100g/L)

 

                Débroussaillant, sélectif des graminées

9.  Antigraminées (foliaires systémiques)

 

Foliaire systémique, inhibiteur de synthèse lipidique,...

Apparition de résistances, souvent rapidement biodégradable

 

FOP

(On a séparé les isomères)

 

Fluazifop-P-Butyl : FUSILADE

 

                Très sélectif (anti graminées)

 

Fenoxaprop-P-Ethyl : PUMA S EW

 

                Safeneur, agit aussi sur le vulpin,

 

DIM

Cycloxydime : FOCUS PLUS

 

                Contre les graminées annuelles et chiendent

 

Clethodime : SELECT EC

 

 

 

Association d’herbicide, pour :

o   Obtenir un spectre d’action plus large

o   Attaquer par différents moyens d’actions (plus rapide, plus complet, moins de résistance)

o   « Boucher un trou » dans un spectre d’efficacité

o   Synergie (moins de produit)

o   Moins d’eau à transporter

o   Associer différentes catégories d’herbicides (pré et post émergence, radiculaire et foliaire,…)

Partager cet article

Repost 0
Published by Johnny Lavague - dans environnement
commenter cet article

commentaires