Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 22:38

accueil ure : Sensibilisation à l'Utilisation Rationnelle de l'Energie (URE) TFE  

lien précédant : URe TFE : Chapitre 10 : Méthodologie

 

Chapitre 11 : Contenu de l’animation

Par manque d’espace vu la quantité de dias faisant partie de la présentation, l’animation y compris les annexes sont présentées sur le CD ci-dessous.

La partie Quizz a déjà été vue précédemment, et tout au long des explications sur le contenu de l’animation, quelques dias seront insérées.

 

 

 

1. L’introduction

 

1) Structure

L’introduction, très légère, comporte plusieurs parties :

-         Un rappel sur l’énergie :

Qu’est-ce que c’est, quels sont les énergies que l’on utilise au quotidien (formes), à quoi servent-elles ? Ces questions amènent le public à réfléchir et à recentrer le sujet de l’animation.

-         Cette énergie à un coût !

Rappeler que gaz, eau, pétrole et  électricité coûtent, les petites images du compteur introduisent la question suivante : combien coûte 1 kWh ? La plupart du temps les personnes ne savent ni le prix ni ce que représente 1 kWh dans leur vie de tous les jours.
(Rappel : 1kWh = 1000Wh  ce qui correspond à 16,5 heures d’utilisation d’une ampoule classique ou la consommation de la veilleuse de la télévision en 6 jours)

-         Le Film « Ma voisine et moi »

Ce petit film muet créé par le CPAS d’Herstal a l’avantage  d’être prévu spécifiquement pour le public des CPAS et d’être d’une extrême simplicité. La cigale et la fourmi en pâte à modeler, comme dans la fable, montrent les mauvais et les bons exemples à suivre au quotidien. Il introduit donc réellement l’URE.

Il permet d’accéder au point suivant en vue de faire réellement participer le public

-         Qu’ont-ils retenu ?

Une dia sur laquelle est représentée des pièces et des problèmes d’économies d’énergies, les participants sont appelés à énoncer ce qu’ils ont retenu du film et ce qu’ils voient sur la dia.

-         Pourquoi l’URE?

Comme précédemment, il est important de voir les tenants et aboutissants, c’est pourquoi la dia comprend sur une même ligne les pictogrammes « argent, santé, Terre ».

Ensuite une image faisant rappel à l’énergie (centrale nucléaire avec un costume de protection).

 

 

 

 

 

2. Les pièces à vivre / les dépenses inutiles

lampe

1) Construction

Les 3 fichiers « power point » (voir chapitre précédent, point 4.3.2: Corps) ont été construits de la même manière.

Une page de garde faite d’une photo (prise par l’animateur) montre un endroit de Belgique. Cette page de garde à plusieurs fonctions :

-         Séparer les différentes parties et éviter la monotonie

-         Eveiller l’intérêt du public

-         Rapprocher le public de l’animateur

-         Amener le public constitué de primo arrivants à découvrir les beautés que l’on souhaite protéger et à partager cet intérêt

 

Pour mes animations : photo prise depuis la citadelle de Dinant, la place centrale d’Ypres, paysage de Gaume, du loup blanc « au monde sauvage d’Aywaille)

Cela s’est avéré fort efficace lors des présentations à l’asbl Rebond

 

Ensuite les dias ont été créées en suivant les indications contenues dans les sources, d’abord triées en fonction des trois parties puis en essayant de garder les informations sur des sujets connexes présentés dans une suite logique.

Ces dias sont créées une par une, mais en gardant en vue (sur un support) le contenu global de chaque partie. Les conseils sont donc sélectionnés puis mis en œuvre en fonction de ces 3 critères primordiaux :

1)     Est-ce que je saurai faire comprendre ce geste à ce public précis ?

Vu leur manque de maîtrise de la langue française, le support visuel est primordial, il est donc exclu d’utiliser des termes trop abstraits ou trop complexes et d’éviter ce qui nécessiterait déjà à un public averti, de plus amples explications.

2)     De quelle façon puis-je optimaliser mon illustration ?

3)     Est-ce que j’ai le moyen de l’illustrer (ai-je des images pour cela, suis-je capable de le dessiner ? etc.)

 

 

 

2) Contenu – liste de conseils

Même s’il s’agit le plus souvent d’une question de bon sens, il est rare que le public ait connaissance de toutes les actions possibles et le leurs aboutissants

 

a)     Lors d’achat, préférer les classes énergétiques les plus économes, il s’agit d’un investissement rentabilisé sur la durée de vie des appareils (source : Test achat magazine)

b)     Éviter les modes « veille » (TV : 6Wh – 55kWh par an soit 10€/an) et les consommations cachées (tour d’ordinateur) et penser à utiliser des multiprises à interrupteur

c)     Éviter d’encombrer les radiateurs, ils fonctionnent en brassant l’air de la pièce

d)     Respecter les températures conseillées en fonction des pièces et de la présence ainsi que la température du boiler (pour l’eau de chauffage)

e)     Penser à calfeutrer, votre maison (châssis, bas de porte) mais maintenir une bonne aération pour des raisons sanitaires

f)      Éclairer efficacement : éviter des pertes de luminosité causées par des peintures, des abat-jours foncés ou par de la poussière sur le lampadaire

g)     Choisir des ampoules en fonction de l’utilisation, des lieux mais aussi être responsable dans leur utilisation (éteindre dans les pièces inoccupées, ne pas jeter néons et économiques dans la poubelle, éviter les halogènes,…)

 

 

 

3. La cuisine et l’électroménager

  eau de cuisson

1) Contenu

a)     Garantir le bon fonctionnement de son congélateur (dégivrer, car la glace agit comme un isolant) mais aussi permettre l’aération des frigidaires et congélateur (éviter la poussière ou ne pas les placer près d’appareil chauffant)

b)     Éviter de réchauffer ceux-ci, combler les espaces vides avec des boîtes,  veiller à l’étanchéité des portes, ne pas mettre d’aliments chauds ou non couverts (éviter le givre)

c)     Dégeler les aliments à l’avance et au frigo

d)     Utiliser si possible, les casseroles à pression, la cuisson simultanée et les couvercles, couper les fours et plaques électriques avant la fin de la cuisson

e)     Ne pas laver les vêtements à la température indiquée (un t-shirt s’il n’est pas « sale » peut être lavé à 30°C au lieu des 40°C indiqué)

f)      Opter pour les produits les plus naturels, éviter les adoucissants (réaction cutanée), diminuer ses besoins en produits

g)     Remplir correctement son lave linge (plein) et son sèche-linge (grand espace vide)  pour garantir leur fonctionnement optimal donc une consommation moindre.

 

 

 

 

 

 

 

 

4. La salle de bain et l’eau

salle de bain

1) Contenu

a)     Isoler les tuyaux d’eau chaude (sinon on perd 1°C tous les 20 mètres) aussi bien pour le chauffage que pour l’eau sanitaire

b)     Préférer la douche (55-70 L pour 5 minutes)  ou mieux une douche éco (30 L pour 5 minutes) au bain (100-160 L)

c)     Éviter de gaspiller l’eau, de la laisser couler et faire attention aux fuites (jusqu’à 80 € pour une simple fuite et 500 € pour une fuite à la chasse d’un WC)

d)     Utiliser et récupérer de l’eau de pluie

e)     Entretenir le boiler d’eau chaude sanitaire (à cause du tartre) et régler la température d’utilisation (65°C éviter les germes  <  t° <  80°C éviter des dépôts de tarte

 

 

 

 

 

5. La partie « tactile »

1) Contenu

 

Le bric-à-brac

malle

 

1) Panneau solaire et son moteur

     (K’nex)

2) ampoule classique (cassée)

3) ampoule économique

4) ampoule LED

5) Sac en toile de jute contenant des

    pellets

7)     Pile rechargeable

8)     Sac plastique

9)      Sac plastique biodégradable

10) Sac papier (recyclé)

11) Wattmètre

12) Isolant : liège

13) Isolant : verre cellulaire


Outre l’intérêt de manipuler et de rendre plus concrète l’animation, elle permet de créer des débats et de nouvelles questions autour de ces objets

Cette partie, placée au début de l’animation va augmenter la participation mais je l’ai utilisée de la manière suivante : avant la pose, je leur demande de regarder ces objets et après la pause je leur demande s’ils savent de quoi il s’agit et pourquoi je les ai amenés. Cela redynamise le groupe avant d’entamer une nouvelle partie

 

2) Thématiques

1)     Le panneau solaire (1) provenant d’un jeu âgé de 10 ans permet de parler des énergies vertes et de débattre à leur sujet

 

2)      Les ampoules (2, 3 et 4)  me servent à montrer les ampoules LED et à expliquer l’utilité de ces différentes ampoules. La plupart des gens ne savent pas qu’il existe des LED puissantes pour éclairer des pièces et ne connaissent pas l’intérêt des ampoules peu lumineuses vendues dans le commerce (couloir, …)

 

3)     Les pellets (5) ouvrent le sujet de l’énergie de la biomasse ligneuse

 

4)     La pile permet d’illustrer l’implication des métaux lourds et de l’énergie grise dans la problématique environnementale : jetée dans la nature, elle pollue énormément et il faut savoir qu’il faut plus d’énergie pour produire une pile que ce qu’elle pourra fournir comme énergie

Cela permet aussi des les sensibiliser à l’utilisation de piles rechargeables

 

5)     Les sacs (8, 9 et 10) : le plastique, cette matière non biodégradable, qui selon la blague utilisée pour les sensibiliser à ce problème, sera le seul vestige de l’homme sur terre. Pourquoi ne pas utiliser des sacs réutilisables, biodégradables ou tout simplement, le bon vieux sac en papier ?

 

6)      Le wattmètre : j’essaye de demander à quelqu’un de l’utiliser pour qu’il vérifie par lui-même un cas de consommation cachée. Cet outil très utile permet par manipulation de visualiser une notion fortement abstraite

 

7)     L’isolant naturel (le liège) sensibilise tout en faisant découvrir les isolants naturels et permet d’informer le public qui dès lors se sent concerné par l’utilisation d’isolant surtout comme celui-ci, facile à poser.

 

8)     L’isolant de sous-bassement et de terrassement : le verre cellulaire dont l’intérêt est justement qu’il est très rare. Le public découvre ce produit et il est opportun alors de le sensibiliser au recyclage

 

 

 

 

 

6. la partie facultative – autres gestes

part 6

1) But

Cette partie fait des rappels utiles dans le domaine de l’environnement mais sa création permet de réguler le temps d’animation. Par exemple, s’il l’on disposait d’une 4ème heure avec le public (dans le cas où l’animateur donnerait deux fois deux heures)

2) Contenu

a)     Isolation : rappeler l’existence des isolants naturels et de l’importance du double vitrage

b)     Comment lutter contre les canicules tout en profitant de la lumière en hiver (plantation de feuillus, construction d’une casquette, plantation de vigne)

c)     L’eau de boisson (prix de l’eau de distribution >< eau en bouteille)

d)     Manger des produits locaux et de saison (et limiter sa consommation de viande)

e)     Les produits d’entretien naturels, comment laver plus sainement pour l’occupant et pour l’environnement

f)      Les répulsifs naturels : comment prévenir les intrusions d’espèces qui ne sont pas les bienvenues dans nos maisons

g)     Éviter les parfums d’intérieurs du commerce (contenant des COV) et les remplacer par des extraits naturels

h)     Trier les déchets : comment et pourquoi

   

 

lien next : URE TFE : Chapitre 12 : Les animations  

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by Johnny Lavague - dans politico-environnemental
commenter cet article

commentaires