Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 13:57

 

1er   résumé : pollutions et altérations du sol : le sol

 

Pollutions des l’agriculture

Chancre industriel

Retombées (voir pollution de l’air)

 

TEXTURE : répartition des particules minérales du sol  par catégorie de taille (sable, limon et

Argile)

STRUCTURE : mode d’assemblage des constituants solide du sol : agrégats

                        FORMATION DU CAH (complexe argilo-humique)

 

Porosité : volume de vide (microporosité : air, macroporosité : eau)

Solution du sol : eau + substances dissoutes (dont des nutritives)

 

LE SOL

 

Constitué d’éléments colloïdaux : argile et composés humiques

 

CEC (capacité d’échange cationique) responsable de la capacité de rétention (adsorption) des cations (Calcium, magnésium, potassium,…)

Taux de saturation = CEC/ [H+]

 

 

LE SOL

Rôles

- support racinaire des plantes et arbres

-filtre (eau, nappes souterraines)

-accumule et met à disposition les éléments indispensables à la vie (eau, éléments nutritifs)

 

 

Conséquence des activités humaines

 

-Diminution du contenu en matière organique

-perte de fertilité

-acidification

-érosion

-imperméabilisation

-compaction

-pollutions diffuses et locales

-Diminution de la biodiversité

-Sur fertilisation

 


Origines de la contamination des sols

            1-Naturelles : marine, tellurique, volcanique, cosmique, biologique, combustions,

Radioactivité, érosion de roches,…

2-Dues aux activités humaines

            -Apports direct sur les sols agricoles : engrais, effluents, pesticides,

Produits phytopharmaceutiques…

-diffuse : émission (activités industrielles, transport, agriculture,…) CCF

-incinérations

-industries métallurgiques

-trafic

-localisée d’origine industrielle

            Dont des Pollutions grave à fortes doses et durable

            (Minière, métallurgique, cokerie, décharges,…)

(Mellery, Anton, Confrestu, ou la « Veille Montagne » à Grâce-Hollogne)

 

Dégradation des sols

 

-au niveau humique

            Il confère au sol, une bonne structure (grumeaux), une bonne rétention d’eau

            Et de minéraux

            Une bonne activité biologique (permet le recyclage du carbone et de l’azote)

            Humus stable : provient de cellulose, lignine,…

 

Causes de diminution

-Labour (surtout si trop profond)

-séparation des spéculations agricoles (dont affecte le retour à la terre)

-introduction de culture à faible restitution (patates)

-érosion des sols

-irrigation

-acidification (liaison CAH)

 

Compaction des sols

            Tassement des sol : diminution de sa porosité (sous effet d’une pression)

           

            Apparaît lorsque la pression de contact est supérieure à la portance du sol

 

            Tassement structural

            Diminution de l’espace poral structural

(+ ou – réversible par ex : avec une sous-soleuse

ou si c’est plus superficiel : agents climatiques, outils de préparation du sol)

 

Tassement textural (compaction)

Rare et difficilement réversible


Le tassement – compaction

 

Peut être exprimé par

            -poids volumique (g/cm³)

            - Porosité (%)

            -Résistance à la pénétration (pointe conique)

(Fonction de la compaction et de la teneur en eau)

-essai proctor et oedomérie (sensibilité au tassement)

           

            CAUSES

           

                        Diminution du taux d’humus (facilite la compaction)

                        Mécanisation

-Émiettement du sol (travaux trop puissant)

                                    -Labour trop profond (dilution des MO)

                                   -Poids des équipements

                                   -vitesse de travail trop élevée

                                   -passage trop fréquent

           

            Conséquences

                        -baisse de l’infiltration (flaques, ruissellement,…)

                        -ralentissement du réchauffement du sol

                        -limitation des échanges gazeux

                        -difficulté de colonisation racinaire

                        -gleyfication

           

            Moyens de contrôles

                        -ctrl de l’état d’humidité des interventions

                        -apport d’amendement organique

                        -réduction du nombre de passage, poids des engins,

Augmentation des pneumatique, pneus basse pression, double roues,…

                       

                        -curatifs : sous-solage sur sol ressuyer


Érosion des sols

           

            Perte de matière solide de la couche superficielle : vent, pluie et ruissellement

            En équilibre avec le processus de constitution du sol (nature><accéléré)

            Accéléré (>10t/ha/an)

           

            -Cause

                        -Sols nu

                        -surpâturage

                        -pentes

 

Érosion hydrique (précipitation, ruissellement)

            1) arrachement des particules du sol (effet splash)

            2) transport en suspension dans l’eau de ruissellement

            3) sédimentation en aval

 

                        1) quand la force érosive fait éclater les agrégats ou quand la force de

                                   Cisaillement de l’écoulement est supérieure à la résistance du sol

                        Provoque la formation de rigoles

                        (Agressivité et érosivité des pluie dépendent de l’énergie et volume des pluies)

 

                        2) écoulement superficiel de l’eau, la composition du sol, sa compaction,

 la formation d’une croûte de battance,… limite l’infiltrabilité.

Érosion – griffes – rigoles – ravines (30cm)

 

3) ralentissement : sédimentation (obstacle, diminution de pente,

Diminution de vitesse, de débit, infiltration ,…)

 

Facteurs de l’érosion  hydrique (voir suite)  

A = R . K . L . S . C . P

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Johnny Lavague - dans environnement
commenter cet article

commentaires